L’artiste Henry van de Velde

Henry van de Velde – Fin de l'Art Nouveau, protagoniste de la modernité, précurseur du Bauhaus et héraut d’un style nouveau

Henry van de Velde (1863 - 1957) figure, au début du XXème siècle,parmi les plus grandes personnalités de l'histoire artistique européenne. Doté de multiples talents, il marque de manière décisive le façonnement de la dernière phase de l'Art Nouveau en Allemagne en tant que peintre, créateur, théoricien de l'art et réformateur. Il est également considéré comme précurseur des idées du Bauhaus. Par le biais de son credo artistique « La ligne est une force », il se bat pour dépasser le purement décoratif et l’ornemental afin de créer un style nouveau censé remplacer les formes traditionnelles de l'historicisme. L'objectif à la poursuite duquel il consacrera orgueilleusement toute sa longue vie, était de pouvoir créer, grâce à une exigence alliant la fonctionnalité et l’esthétique artistique, un nouveau style de vie et de graphisme et d’atteindre ainsi une réforme de tous les domaines de la vie.

Son « Ebauche de la vie » part de l'idée d'une œuvre d'art totale. Cette vision sera reprise de façon conséquente par Walter Gropius (1883 - 1969) dans le cadre du concept du Bauhaus développé à Dessau.

La conception puis la construction de la Villa Esche à Chemnitz constituent la première commande de van de Velde dans le domaine de l’architecture en Allemagne. Son graphisme droit et fonctionnel documente sa conception rationnelle de l'Art Nouveau. L'ébauche de van de Velde englobe tous les domaines de l'habitat familial, depuis la façade jusqu'à l'aménagement intérieur, en passant par la décoration et les tentures murales, les portes, les fenêtres, les lampes, les tapis, le mobilier, la porcelaine, l’argenterie, le coupe-papier et la couverture de voyage dans la voiture jusqu'aux habits et bijoux de la maîtresse de maison. De plus, le Belge aménage le grand jardin de manière fonctionnelle et créative dans la continuité du concept général de la maison. La Villa Esche est un témoignage hors du commun et authentique de la vision architecturale de Henry van de Velde. Sa conception est restée quasi imperméable aux souhaits et attentes des maîtres d'ouvrage. Restaurée avec soin et élégance, elle l’illustre aujourd'hui encore de manière parlante.

Henry Clément van de Velde décède en 1957 à Zurich, à l'âge de 94 ans. Il s’était vu conférer, peu de temps avant, le titre honorifique de sénateur par l'actuelle Université Bauhhaus de Weimar.


Brève biographie de Henry van de Velde